Activités - Formation professionnelle - Collaboration entre le secteur et la Flandre

En 2002, le Gouvernement flamand et les partenaires sociaux du secteur du transport de personnes par la route ont conclu un premier accord sectoriel. Il avait pour objectif principal de faire coïncider la politique du Gouvernement flamand en matière de formation et d’expérience professionnelle avec les efforts en matière de formation et d’emploi pour le secteur tant pour les demandeurs d’emploi que les employeurs.

Depuis 2004, le Ministre de l’Enseignement, de l’Emploi et de la Formation, Frank Vandenbroucke, combine les postes ministériels Formation et Emploi. Il s’agit là d’une opportunité exceptionnelle pour renforcer la passerelle entre l’enseignement et le marché du travail. Depuis 2005, cela s’est traduit par un nouvel accord qui met encore plus l’accent sur l’apprentissage (enseignement/formation) et le travail (marché de l’emploi), avec la diversité en leitmotiv.

En 2007, une nouvelle convention sectorielle d’application de septembre 2007 à décembre 2009, a été signée. Celle-ci souligne avant tout la promotion des compétences de base des travailleurs et le développement des compétences. La convention promet de redoubler les efforts pour attirer plus de demandeurs d’emploi qualifiés sur le marché de l’emploi en vue de diminuer le nombre de postes vacants pour les professions en pénurie. Le point d’attention reste toujours d’impliquer les groupes à risques dans toutes les actions.

Ensuite, une convention sectorielle suivante entre le Gouvernement flamand et les partenaires sociaux du secteur s’étendait sur la période 2010-2011. Elle comprenait des mesures et actions concrètes qui référaient à 3 priorités. Tout d’abord les compétences du secteur y étaient développées davantage par la mise à disposition et l’organisation d’une formation continue de qualité pour tous les chauffeurs du secteur. De plus, le secteur se chargeait aussi de la coordination et de l’apport de nouveaux chauffeurs, en tâchant de poursuivre une diversification au niveau des différents canaux. Pour terminer, le secteur s’est efforcé par le biais d’actions de rendre accessibles tant la formation de base que la formation continue pour tous les candidats potentiels (politique de diversification).

Pour 2012, la Convention sectorielle 2010-2011 a été prolongée via un addendum.

La présente convention couvre la période 2013-2014 et comprend différentes actions autour de 3 priorités importantes:

  • une augmentation de l’afflux de chauffeurs, d’une part par un renforcement des canaux existants, et d’autre part, par le développement de canaux alternatifs, afin de répondre au vieillissement croissant ;
  • la poursuite d’une participation plus proportionnelle sur le marché de l’emploi qui se concentre sur les groupes à risque, encore sous-représentés dans le marché du travail sectoriel;
  • le développement d’actions liées à une politique de retenue

Fonds Social pour les Ouvriers des Entreprises des Services Publics et Spéciaux et des Services d’Autocars
8 Avenue de la Métrologie - 1130 Bruxelles | info@sociaalfondssocial.be

Designed by ATdesign